Abondantes chutes de neige en Afghanistan. [fa]

Le début du mois de février a été marqué par d’importantes chutes de neige, qui ont touché presque toutes les provinces de l’Afghanistan. Ce phénomène météorologique, qui augure pourtant bien de la prochaine saison agricole, a malheureusement occasionné de lourds dégâts humains et matériels.

Suite aux avalanches meurtrières qui ont récemment touché plusieurs provinces de l’Afghanistan, le Bureau de la Coordination Humanitaire de Nations Unies (OCHA) a fait état de plus d’une centaine de décès, ainsi que d’un grand nombre de blessés, d’habitations détruites et de têtes de bétail disparues. L’accès restreint, voire parfois impossible, aux zones concernées ont rendu le travail des secours et des acteurs de l’aide humanitaire difficile. Le manque d’équipement adéquat a également contrarié la recherche d’éventuels survivants.

L’ambassade de France en Afghanistan exprime ses condoléances aux proches des victimes et assure les autorités et le peuple afghan de son soutien.

JPEG

Les abondantes chutes de neige n’ont pas épargné la capitale afghane, Kaboul, où 20 à 30 cm ont entièrement recouvert la ville, dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 février. Les températures négatives attendues pour la période en cours risquent d’accentuer encore la vulnérabilité des foyers les plus fragiles. La vigilance reste donc de mise, notamment pour les acteurs humanitaires.

JPEG

Cependant, si les conditions climatiques rigoureuses peuvent causer chaque année de lourdes pertes humaines en Afghanistan, des chutes de neige abondantes permettent également d’espérer une bonne saison agricole après la fonte, au printemps et jusqu’en été. Ce phénomène conserve en effet toute son importance dans un pays où le secteur agraire représente un quart du PNB et où la population vit aux trois quarts dans les zones rurales.

Publié le 13/02/2017

haut de la page