Afghanistan - Bombardement sur l’hôpital de Kunduz (3 octobre 2015) [fa]

La France déplore les nombreuses victimes, dont neuf employés de Médecins sans frontières, causées par un bombardement sur l’hôpital de Kunduz en Afghanistan. Elle exprime sa solidarité aux familles des victimes ainsi qu’aux blessés.

Elle appelle à ce qu’une enquête soit conduite dans les meilleurs délais sur les circonstances de ce drame

Publié le 05/10/2015

haut de la page