Coup de projecteur sur : « Wolf and Sheep », de Shahrbanoo SADAT [fa]

« Coup de projecteur » de notre site, pour saluer la sélection de :

« Wolf and Sheep » de Shahrbanoo SADAT

à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes 2016.

La prestigieuse Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes a annoncé sa sélection 2016 : 11 courts et 18 longs métrages seront à découvrir du 12 au 22 mai 2016, parmi lesquels le film très attendu de la réalisatrice afghane Shahrbanoo SADAT, « Wolf and Sheep ».

JPEG

Dans une partie rurale de l’Afghanistan, celle où les gens croient en des histoires qu’ils inventent et qui expliquent les mystères du monde, les montagnes appartiennent aux enfants bergers. Ceux-ci, même s’ils ne sont pas encore adultes, connaissent déjà les règles de la société qui est la leur, la principale étant que les garçons et les filles ne doivent pas se côtoyer. Or, un jour, Sediqa, 11 ans (que certains disent maudite…) rencontre Qodrat, dont la mère vient de se remarier avec un vieil homme. Ils deviennent amis.

JPEG

« Wolf and Sheep », de Shahrbanoo Sadat. Avec Ali Khan Ataee, Amina Musavi, Masuma Hussaini. Durée : 1h26.

Née à Téhéran en 1990, Shahrbanoo Sadat est une jeune scénariste, réalisatrice et productrice afghane, vivant aujourd’hui à Kaboul. En 2009, elle se forme au cinéma documentaire avec les Ateliers Varan à Kaboul, où elle réalise son tout premier court-métrage documentaire « A Smile for life ». Puis, elle étudie le cinéma à l’Université de Kaboul et travaille comme productrice pour Tolo TV. Elle réalise son premier court-métrage de fiction “Vice Versa One”, déjà sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes en 2011, et co-réalise ensuite un projet hybride « Not At Home », sélectionné au IFFR – Festival international du film de Rotterdam 2014.

En 2013, elle crée sa propre société de production, “Wolf Pictures” à Kaboul, avec laquelle elle produit et réalise son premier long-métrage de fiction “Wolf and Sheep”, dont elle avait développé le projet à la Cinéfondation, la résidence du Festival de Cannes, en 2010. Elle avait alors 20 ans et était le plus jeune auteur jamais sélectionné dans cette résidence.

Pour en savoir plus sur Shahrbanoo SADAT et son œuvre :

http://wolfandsheepfilm.com/director.php
https://medium.com/@shahrbanoosadat

JPEG

Publié le 03/05/2016

haut de la page