Inauguration du laboratoire de sciences du Centre de formation des professeurs de Hérat

Plusieurs représentants de l’ambassade, dont l’ambassadeur, se sont rendus le 18 décembre à Herat pour inaugurer le laboratoire de sciences du Centre de formation des professeurs de cette province. Ce projet s’inscrit à la fois dans une longue tradition de coopération franco-afghane, puisque c’est en 1922 que le Roi Amanullah a demandé à notre pays de s’investir dans le secteur éducatif, et dans l’actualité, car la formation figure parmi les priorités retenues par le Traité d’amitié et de coopération conclu en 2012 entre les deux pays.

Les travaux de construction et d’aménagement ont été confiés à une ONG franco-afghane, Darah, sous la direction d’un architecte lui-même franco-afghan, M. Ashmat Froz.

Le nouveau bâtiment, d’une superficie de 1000 m2 et destiné à trois disciplines (physique, chimie, biologie) présente trois caractéristiques principales : les normes retenues pour les murs, les vitres et la toiture en font un lieu à très faible consommation énergétique, les produits et matériels ont été réalisés dans leur totalité par des artisans afghans et l’équipement de pointe est adapté à la technologie du XXIème siècle. Ce nouveau laboratoire est aujourd’hui le plus moderne d’Afghanistan.

La cérémonie inaugurale s’est déroulée en présence du vice-gouverneur, du directeur du Centre de formation des maîtres et de représentants de nombreuses administrations locales et nationales et bien entendu des formateurs eux-mêmes. Tous les participants ont insisté sur l’importance de l’éducation pour le développement de l’Afghanistan, notamment dans le secteur scientifique, et sur la participation des femmes -déjà majoritaires au Centre de formation-.

Ces équipements sont immédiatement opérationnels et pourront être utilisés par les formateurs dès les vacances universitaires de l’hiver 2013-2014. Plusieurs actions de formation seront menées en 2014 pour leur permettre d’exploiter au mieux les potentialités offertes par ces équipements.

Publié le 23/12/2013

haut de la page