Inauguration du nouveau parlement Afghan : Une étape importante pour la démocratie afghane [fa]

Le colonel Jean-Michel Millet, Président de l’Association des Attachés de Défense à Kaboul, et attaché de défense auprès de l’ambassade de France, a assisté le 25 décembre à l’inauguration du nouveau palais du parlement afghan, à laquelle a participé le Premier ministre indien Modi, dont c’était la première visite officielle en Afghanistan.

Crédit photo : Ambassade de France - JPEG

Le nouveau parlement, qui accueillera la chambre haute (Meshrano Jirga) et la chambre basse (Wolesi jirga), a en effet été construit par l’Inde pour un coût de 90 millions de dollars. Le nouveau parlement est situé à l’extrémité de l’avenue Darulaman, en face des ruines du Palais du roi, détruit pendant la guerre civile afghane de 1992 à 1996.

Dans son discours d’inauguration, le Premier ministre Modi a souligné les liens historiques qui unissent « la plus grande démocratie du Monde » et le peuple afghan. Il s’est attaché à souligner la nécessité d’accompagner la stabilisation et le développement de l’Afghanistan « par des gestes plus que par des mots ou des menaces ». Il a également évoqué la dimension nécessairement régionale de la stabilisation du pays, l’appui à la formation académique de nombreux Afghans et les projets économiques en cours : barrage hydroélectrique de Salma, connectivité…
Cette inauguration est une étape importante pour le renforcement de la démocratie en Afghanistan, auquel la France est particulièrement attachée.

Publié le 27/12/2015

haut de la page