L’AFD soutient le développement rural dans les montagnes du Centre de l’Afghanistan [fa]

Une équipe de l’Agence française de développement (AFD) en Afghanistan s’est rendue à Bamyan, du 29 mars au 4 avril, afin de suivre le programme financé par l’Agence dans le secteur de l’agriculture et du développement rural.

Depuis 2013, l’AFD finance le Programme Central Highlands (CHP) qui rassemble trois acteurs historiques du développement dans les provinces de Bamyan et du Wardak : MADERA, GERES et Solidarités International (SI). Ces trois ONG françaises y sont associées autour d’un ambitieux objectif commun, avec un budget de 10 millions d’euros.

Le programme vise à améliorer, dans le cadre d’un calendrier de 3 ans et demi, les moyens d’existence et les conditions de vie des populations de ces deux provinces, où l’économie est principalement fondée sur l’agriculture (de faible productivité et sans réelle diversification) et sur l’élevage.

JPEG - 33.6 ko
Une vue des montagnes du Centre de l’Afghanistan

Le programme Central Highlands est mis en œuvre à travers quatre composantes répondant aux problématiques identifiées dans ces zones :
• Développement durable de l’agriculture et de l’élevage ;
• Efficacité énergétique et économies d’énergie pour l’habitat ;
• Gestion durable des ressources naturelles collectives rares ;
• Production et transmission de connaissances, dialogue institutionnel.

A l’occasion de cette mission, l’équipe de l’AFD a pu apprécier les activités mises en œuvre par les ONG à Bamyan et dans les districts de Yakawalang et Saighan, de même qu’elle a pu échanger avec les équipes de terrain et les bénéficiaires directs des projets que sont les agriculteurs, les fermiers, les ménages ruraux et les artisans. Cette mission a permis à l’équipe de rencontrer les représentants du Département de l’Agriculture, de l’Irrigation et de l’Elevage (DAIL), ainsi que de l’Université de Bamyan.

JPEG - 38.2 ko
L’équipe de l’AFD sur le terrain

Les activités mises en œuvre sont nombreuses : formation aux pratiques agricoles et d’élevage, construction d’ouvrages d’irrigation, formation de para-vétérinaires, gestion de fermes de démonstration, rénovation d’étables, construction de serres solaires permettant de cultiver pendant la saison hivernale, aide à la gestion de petits potagers communautaires, aide à la gestion des ressources naturelles, mise en œuvre d’activités de promotion à l’hygiène et construction de latrines. On notera qu’au niveau énergique, des solutions sont proposées aux populations sur les pratiques de chauffage et de cuisson.

Au total, ce sont près de 381.000 personnes qui sont concernées par le programme CHP.

Pour en savoir plus sur les activités de l’Agence française de développement en Afghanistan :

http://www.afd.fr/home/pays/asie/ge...
PNG

Publié le 17/04/2016

haut de la page