L’ambassadeur réaffirme le soutien de la France à l’amélioration du système judiciaire en Afghanistan [fa]

L’ambassadeur a eu plusieurs réunions, au cours des dernières semaines, avec le nouveau Procureur général, M. Farid Hamidi, récemment nommé à son poste. Ces rencontres ont permis d’assurer le Procureur général du soutien de la France dans l’action qu’il mène en faveur de l’établissement de l’état de droit et dans la lutte contre la corruption.

Après avoir participé à la réception offerte en son honneur par la commission nationale des droits de l’Homme, dont il a été le vice-président pendant de nombreuses années, l’ambassadeur l’a revu dans un entretien de travail au cours duquel l’état de la coopération bilatérale entre les deux pays dans le secteur de la Justice a été évoqué, en présence du conseiller de coopération et d’action culturelle.

JPEG

Un déjeuner organisé quelques jours plus tard à la Résidence de France a permis à M. Hamidi de rencontrer tous les ambassadeurs européens ainsi que les responsables des principales organisations internationales. M. Hamidi a pu exposer ses projets pour réformer l’institution qu’il dirige, lutter contre la corruption et améliorer la qualité et l’intégrité du système judiciaire, programme pour lequel il aura besoin de l’appui de la communauté internationale.

Ces différentes rencontres, qui se sont toutes déroulées à la veille de la Conférence sur la corruption organisée par l’Union Européenne le 5 mai et ouverte par le Président Ghani, puis de la Conférence de Londres sur le même sujet, le 12 mai, ont permis d’assurer à M. Hamidi que le soutien de la France et de la communauté internationale ne lui ferait pas défaut. :

Pour en savoir plus, consulter le site du Bureau du Procureur général :

http://ago.gov.af/en

Publié le 19/05/2016

haut de la page