La Délégation Archéologique Française en Afghanistan (DAFA)

La DAFA a été créée en 1922, à la demande du gouvernement afghan, pour assurer des recherches archéologiques en Afghanistan. Après une interruption durant la seconde guerre mondiale, les travaux ont repris en 1946-47 jusqu’à sa fermeture par le gouvernement pro-soviétique afghan en 1982.
En 2002, en accord avec les autorités afghanes, le ministère français des Affaires étrangères et européennes décide le redémarrage des activités de la DAFA en Afghanistan. La DAFA devient le 27ème institut de recherche français à l’étranger. Cette réouverture a également été concrétisée par la signature, le 16 février 2004, d’un protocole d’accord sur la coopération franco-afghane dans le domaine du patrimoine archéologique et architectural.
La DAFA conduit aujourd’hui une dizaine de projets à travers l’Afghanistan : prospections et participation à l’élaboration de la carte archéologique de l’Afghanistan, fouilles archéologiques à Bactres et Bamiyan, soutien aux fouilles de sauvetage à Mes Aynak, protection de la mosquée d’Hadji Piada dans la province de Balkh, reconstruction de l’Institut d’Archéologie à Kaboul, préparation des publications archéologiques, formation des professionnels afghans du patrimoine, coopération avec le musée national de Kaboul et le département d’archéologie de l’université de Kaboul, etc.
La DAFA possède par ailleurs une bibliothèque exceptionnelle, riche d’environ 10.000 ouvrages et 3.000 périodiques sur l’archéologie et l’histoire de la région. La bibliothèque est ouverte aux chercheurs et aux étudiants.

Contacts :
Philippe Marquis (directeur), marquis.dafa@hotmail.fr
Nicolas Engel (chargé de mission), engel.dafa@hotmail.fr

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site internet de la DAFA

Publié le 24/04/2011

haut de la page