La France apporte son soutien à la formation initiale des magistrats afghans.

Le 1er mars 2014, le conseiller de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France en Afghanistan s’est adressé aux 200 élèves-magistrats afghans actuellement en formation. Son intervention a eu lieu à l’occasion de la première journée du 3ème semestre de la promotion 2013-2014 du "Stage judiciaire". Ce semestre est pris en charge par la coopération française.
Sa venue marque l’engagement de la France en faveur de la professionnalisation de la magistrature afghane, professionnalisation qui constitue un atout indispensable dans le rétablissement de l’Etat de droit du pays.
Depuis 2005, la coopération française en Afghanistan apporte son aide au fonctionnement du "Stage judiciaire", l’école de formation de la magistrature afghane. Celle-ci offre une formation complète d’une durée de deux ans aux jeunes juristes ayant réussi le concours national d’entrée dans la magistrature.
En présence du directeur de cette école, le conseiller de coopération a notamment évoqué le partenariat noué entre l’ambassade de France et l’organisation afghane Hamida Barmaki, spécialisée dans la recherche juridique et l’enseignement. Grâce à ce partenariat, le Stage judiciaire sera doté d’outils pédagogiques et administratifs de nature à lui permettre d’assurer une formation de qualité.

Publié le 06/03/2014

haut de la page