La France, au côté de l’Afghanistan, soutient la promotion du patrimoine archéologique. [fa]

Le ministre de la Culture et de l’Information, M. Abdul Bari JAHANI, a reçu l’ambassadeur de France, M. Jean-Michel MARLAUD.

Cet entretien, qui s’est tenu le 16 février, a permis de faire un tour d’horizon des projets initiés ou soutenus par le service de Coopération et d’action culturelle (SCAC), la Délégation archéologique en Afghanistan (DAFA) et l’Institut français (IFA).

JPEG

C’est ainsi que le projet de carte archéologique, mis en place par la DAFA à la demande du président GHANI, a pu être évoqué : les forts enjeux qui s’y attachent justifient qu’un protocole d’entente soit prochainement signé. Il permettra de poursuivre une action de grande envergure qui rendra accessible des bases de données détaillées sur les nombreuses richesses archéologiques afghanes.

PNG

Les actions entreprises au bénéfice d’une meilleure connaissance du patrimoine culturel afghan ont également retenu l’attention du ministre : aide à la numérisation des archives nationales, projet dédié à l’œuvre de BEHZAD, le grand maître de l’art de la miniature, originaire de Herat (reproductions et tirages exceptionnels, exposition, catalogue et appareil critique). Ces initiatives se développent dans le cadre d’une stratégie qui associe étroitement la formation des professionnels afghans de la culture et la promotion des savoir-faire français.

De nouvelles offres de formation pour l’année 2016 seront ainsi adressées par le service de Coopération et d’action culturelle au ministère afghan de la Culture.

Publié le 24/02/2016

haut de la page