La coopération militaire française au côté de la Kabul Military High School [fa]

La traditionnelle cérémonie marquant la fin de l’année scolaire s’est déroulée au lycée militaire de Kaboul (Kabul Military High School - KMHS), le lundi 14 décembre 2015.

Présidée par le major-général Jalandar Shah BEHNAM, recteur de l’Université de la défense ’ Maréchal Fahim ’ et commandant des écoles de formation de Kaboul, la cérémonie a débuté par de vibrants discours, plein d’espoir et de motivation, adressés par les autorités civiles et militaires à leur jeune auditoire. L’événement s’est achevé par la remise officielle du diplôme à environ 500 nouveaux bacheliers.

JPEG

A cette occasion, le colonel Jean-Michel MILLET, attaché de défense français à Kaboul, a remis le diplôme à un élève francophone méritant, marquant ainsi la présence et l’investissement de la France dans cet établissement ancien et prestigieux. En effet, l’enseignement du français est proposé dans chaque niveau de classe du KMHS (au même titre que l’anglais, le turc et l’allemand) depuis l’année scolaire 2013, et y est dispensé par un professeur civil de la mission française de coopération et de défense.

JPEG

La promotion 2015 du Kabul Military High School compte donc en son sein les premiers bacheliers militaires francophones. Certains devraient en toute logique passer rapidement les concours d’officiers de Coëtquidan, après une première année à l’académie militaire nationale d’Afghanistan (National Military Academy of Afghanistan - NMAA), tandis que les autres poursuivront l’enseignement du français pendant leur formation initiale. Par la suite, ces derniers seront accompagnés par la mission française de coopération et de défense, et ce dès leur première affectation, afin d’être orientés tout au long de leur carrière vers les meilleures formations en France, en fonction de leur potentiel et des besoins de l’armée nationale afghane.

Publié le 14/01/2016

haut de la page