Le Père Jean-Jacques Pérennès présente « Passion Kaboul » à la Résidence de France [fa]

Le Père Jean-Jacques Pérennès a présenté, mercredi 9 mars à la Résidence de France, la biographie intitulée « Passion Kaboul » qu’il a consacrée au Père Serge de Beaurecueil, et qui a été publiée en septembre 2014.

Jean-Jacques Pérennès, Père dominicain, vit depuis plus de vingt-cinq ans dans le monde musulman. Actuellement directeur de l’école biblique et archéologique française à Jérusalem, après avoir dirigé pendant de longues années l’Institut dominicain d’études orientales du Caire, il est l’auteur d’une biographie parue en septembre 2014, consacrée à la vie du Père Serge de Beaurecueil : « Passion Kaboul ».

PNG

Son voyage en Afghanistan lui a permis d’assurer la présentation de ce livre à l’Université de Kaboul, ainsi qu’à l’ambassade de France.

Passion Kaboul de Jean-Jacques Pérennès, Collection L’Histoire à vif , 368 pages - sept. 2014 – Editions du Cerf :

http://www.editionsducerf.fr/librai...

Le Père de Beaurecueil :

PNG

Issu d’une famille aisée de l’Ouest parisien, Serge de Beaurecueil a trente ans quand il se lance, au Caire, dans l’étude du maître soufi de Hérat Ansari, à qui il va se consacrer, pendant dix-sept ans, éditions, ouvrages, articles et notices savantes. Appelé à se rendre à Kaboul en tant que spécialiste renommé des œuvres de Ansari, il s’y installe pour vingt ans à partir de 1963.

Dans cette terre d’adoption, il est d’abord enseignant à l’université, puis au lycée franco-afghan Esteqlal. Il accueille dans sa maison des dizaines d’enfants afghans, découvre en profondeur les réalités les plus quotidiennes du pays. Son engagement en faveur des enfants de Kaboul lui assure une notoriété importante, sans effacer pour autant l’érudit fidèle aux enseignements du maître du soufisme. Suite à l’invasion soviétique et aux menaces que la situation fait peser sur lui et ses enfants, il doit quitter le pays en 1983.

L’ouvrage que lui consacre Jean-Jacques Pérennès est un peu plus qu’une biographie : les éclairages qu’il donne sur les différentes périodes de son existence permettent en effet de parcourir l’unité profonde qui rassemble un itinéraire spirituel, plusieurs traditions religieuses et philosophiques, ainsi que l’histoire tragique de l’Afghanistan contemporain.

Pour en savoir plus, consultez le site de l’Ecole biblique et archéologique française à Jérusalem :

http://www.ebaf.edu/

Ou encore, celui de l’Institut dominicain d’études orientales du Caire :

http://www.ideo-cairo.org/

Publié le 09/03/2016

haut de la page