Mai francophone, Mai artistique, Mai magique

PNG

Afin de célébrer la Francophonie, l’Institut Français d’Afghanistan, les lycées Malalaï et Esteqlal, le Programme ALEM et le Projet SEFA se sont associés pour offrir à tous les élèves (étudiants et adultes) et au grand public un ensemble d’activités tout au long du mois du mai.

Les Samedis Cinéma de l’IFA mettront ainsi à l’honneur films français et francophones mais aussi œuvres du patrimoine cinématographique mondial, reflets des valeurs francophones. Les plus jeunes pourront ainsi successivement voir le samedi à 10h, THE KID, PRINCES ET PRINCESSES, L’ILLUSIONISTE, MAX ET LES MAXIMONSTRES et LE CONGRES tandis que le programme adulte proposera le samedi à 16h THE ARTIST, THE KID, LA BELLE ET LA BETE (de Cocteau) et LA BEAUTE DU DIABLE (de René Clair).
Le programme cinématographique enfant sera également diffusé en semaine aux lycées Malalaï.
Des séances ciné-débat seront également proposées aux étudiants du département de français de l’université de Kaboul les lundis 12, 19 et 26 mai.

La dictée de la Francophonie, programmée les 8 et 10 mai, quant à elle permettra aux collégiens des lycées Esteqlal de Djalalabad (soutenu par l’ONG AFRANE) et des lycées Malalaï et Esteqlal de Kaboul de participer à un concours orthographique autour du thème de la Francophonie.

Le jeudi 15 mai, la matinée ALBERT CAMUS ET FRANCOPHONIE proposera aux lycéennes et lycéens une projection du film LE PREMIER HOMME (fiction biographique sur Albert Camus), une série d’ateliers animés par les étudiants du département de français de l’université de Kaboul et une conférence menée par Mujib Mehdad, journaliste, poète et enseignant de littérature.
La conférence sera introduite par un court extrait de la pièce CALIGULA mise en scène par le Théâtre National d’Afghanistan.
Complétée par l’exposition numérique interactive de l’IF Paris à la médiathèque, et l’accueil d’un jeune graphiste afghan qui s’inspirera des DIX MOTS DE LA FRANCOPHONIE pour créer des œuvres digitales projetées en direct sur les murs de l’IFA, cette matinée à l’Institut Français d’Afghanistan sera l’occasion pour les lycéens de découvrir Camus et son œuvre à l’occasion du centenaire de sa naissance.
L’écrivain français sera à nouveau à l’honneur le mardi 20 mai au département de français de l’université pour une série d’activités et d’ateliers autour d’Albert Camus et de la Francophonie.

A partir du 18 mai, ce sont les arts plastiques qui seront à l’honneur à l’IFA avec l’exposition LES OUTILS DE SOULAGES de Pierre Duterte, série de photographies argentique noir et blanc. Le vernissage sera suivi d’une conférence dans l’auditorium avant que les 19 et 20 mai ne soient présentés deux films documentaires sur l’artiste Pierre Soulages à l’intention des professeurs et des étudiants de la faculté des Beaux-Arts de l’université de Kaboul.

Mois francophone, mois artistique, mai sera aussi magique avec la venue de l’artiste franco-Belge, Benoît Rosemont, du 17 au 22 mai. Illusionniste et amoureux des mots, il visitera les classes des lycées Malalaï et Esteqlal et un centre pour enfants des rues de l’ONG Afghanistan Demain où il animera des ateliers de magie pour les enfants avant de présenter son spectacle, LE FRANÇAIS, C’EST MAGIQUE le jeudi 22 mai à l’IFA lors de la matinée de clôture de ce mois afghan de la Francophonie et à 16h30 pour le grand public.
Cette matinée réunira quatre cent élèves dans l’auditorium de l’IFA afin de remettre les prix de la dictée, de proposer au jeune public une présentation des pays francophones par les élèves assortie d’un quizz en direct, d’une exposition réalisée par les lycéens, la présentation des poésies de Matiullah Rahmati et bien d’autres surprises.

Publié le 02/06/2014

haut de la page