Message de l’ambassadeur

le 13 novembre 2015, la France était victime d’une série dramatique d’attaques terroristes qui ont tué 129 personnes et en ont blessés 594 autres, dont près de 200 sont encore hospitalisées au moment où j’écris ces lignes.

Cet acte de barbarie insensé a provoqué dans le monde entier, et notamment ici, en Afghanistan, un élan de sympathie sans précédent envers mon pays et mes concitoyens. Depuis ce 13 novembre, qui restera à tout jamais dans nos mémoires, nous avons reçu de très nombreux témoignages de soutien de nos amis afghans. Les plus hautes autorités du pays ont unanimement affiché leur solidarité et dénoncé la lâcheté de ces assassinats. Qu’elles en soient ici très sincèrement remerciées. De nombreuses personnalités dans tous les domaines de la vie politique et sociale, des artistes, des représentants des ONG, des médias, et de nombreux afghans nous ont adressé un grande nombre de courriers, messages et autres marques de sympathie.
J’ai été personnellement très touché par ces gestes d’amitié et les nombreuses réactions de la société civile afghane. Je voudrais remercier le peuple afghan de s’être montré solidaire dans ces moments difficiles. J’ai bien entendu informé mes autorités de cet élan de solidarité à l’image de l’amitié franco-afghane.

Nos deux nations font face à des menaces similaires. A Kaboul, à Beyrouth ou à Paris, les extrémistes ont un objectif commun : prendre le contrôle des esprits. C’est pourquoi la société dans son entier est devenue la cible privilégiée de ces monstres. Journalistes, activistes, simples citoyens… Ils cherchent, par la peur, à nous interdire de penser. Il est capital que nos sociétés, sans haine et dans l’unité, refusent de se laisser dicter leur comportement, préservent les droits de l’Homme si chèrement acquis et demeurent le lieu où toutes les convictions cohabitent pacifiquement et sereinement. L’importante mobilisation de la société afghane constitue pour moi la meilleure preuve de l’échec patent de ces assassins. L’Afghanistan est une nation amie de la France, et je suis fier de cette amitié.

Jean-Michel Marlaud
Ambassadeur de France en Afghanistan

Publié le 10/12/2015

haut de la page