Portrait : un officier afghan aux écoles militaires de Draguignan. [fa]

Ayant déjà bénéficié par le passé d’une formation de chef de section d’infanterie aux Ecoles Militaires de Draguignan, le capitaine F. a pu y continuer son cursus français et suivre récemment le cours des futurs commandants d’unité.

Constitué d’instructions tactiques et techniques, le cours des futurs commandants d’unité développe les capacités de commandement de ses stagiaires, leur permettant à l’issue de mener une centaine d’hommes sur le terrain.

JPEG - 214.2 ko
Retour d’un exercice de combat à pied en montagne .

Appréciant particulièrement la pédagogie française, le capitaine F. s’est réjoui de revenir dans « ce pays qui [lui] avait déjà beaucoup apporté l’an dernier tant sur le plan militaire que sur le plan humain ». Formé à l’instar de ses camarades français, il s’est entrainé sur le terrain et en simulateur, accroissant son savoir-faire en combat en zone urbaine et ses connaissances du combat interarmes. « Je ressors grandi de ces quelques mois passés en France et j’espère sincèrement avoir la chance d’y représenter à nouveau mon pays à l’avenir », affirme-t-il, désireux auparavant de « mettre en œuvre en Afghanistan les missions étudiées à Draguignan ».

JPEG - 98.1 ko
Au poste de commandement d’une compagnie d’infanterie.

De même que le capitaine F., une vingtaine d’officiers afghans ont suivi une formation dans une école militaire française au cours de l’année précédente. Les militaires français en poste à l’ambassade de France en Afghanistan conduisent des missions de conseil au sein du ministère de la Défense afghan, de l’Ecole de Guerre, et des écoles de formation. Ainsi, dans le cadre de la coopération militaire formalisée par le traité d’amitié franco-afghan, la France continue d’accompagner l’Armée Nationale Afghane.

Publié le 23/06/2015

haut de la page