Présentation

Rattachée à l’ambassade, la mission économique regroupe les services de la Direction générale du Trésor et de la politique économique du ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie.

La mission économique est membre du réseau Ubifrance, chargé de promouvoir le commerce extérieur français.

Les objectifs de la mission économique de Kaboul

  • Analyser la situation économique et financière du pays, ainsi que les conditions d’accès au marché, pour permettre à l’administration et aux entreprises françaises d’être mieux informées sur les réalités économiques afghanes.
  • Participer à la mise en place de la coopération financière entre la France et l’Afghanistan.
  • Soutenir les efforts commerciaux des entreprises françaises exportatrices, et de celles qui sont déjà implantées localement ; participer à la promotion des investissements français ; informer les industriels et les administrations locales sur l’offre française.
  • Contribuer, par un travail de collecte et d’analyse de l’information, à la définition des propositions de la France et de l’Union européenne au sein des instances multilatérales. La mission économique est également le relais des positions françaises sur les questions financières et commerciales, dans le cadre communautaire, régional ou multilatéral.

Quels appuis offre-t-elle aux entreprises ?

  • Elle les informe sur l’environnement économique, juridique, réglementaire, concurrentiel, et sur les conditions d’accès au marché.
  • Elle lesconseille dans l’approche du marché : recherche de partenaires commerciaux ou industriels, adaptation du produit pour tenir compte des spécificités locales, etc.
  • Elle les oriente vers les soutiens financiers du dispositif public d’appui au développement international des entreprises françaises et vers les aides européennes.
  • Elle assure la promotion des produits et de la technologie français auprès des acteurs locaux.
  • Elle défend auprès des autorités locales les intérêts commerciaux des entreprises françaises.

Liens et contacts

Publié le 04/12/2011

haut de la page