Présentation du Command and Staff College (CSC) à la communauté des attachés de Défense en Afghanistan. [fa]

Les évolutions de la présence militaire internationale en Afghanistan génèrent d’ores et déjà des modifications du périmètre des responsabilités et implications des attachés de Défense.

Cette réalité devrait s’avérer encore plus prégnante à l’avenir avec la fin de la mission Support Résolu. C’est donc dès aujourd’hui, sans attendre, que nous devons nous adapter, innover et préparer l’après 2016 pour que le sacrifice de nos soldats tombés au champ d’honneur et les efforts entrepris depuis plus d’une décennie ne soient pas vains.

JPEG - 370.7 ko
Une douzaine d’attachés de Défense se sont réunis au CSC le 10 février.
JPEG - 377.2 ko
Présentant le CSC, le général Walizada a notamment souligné l’importance de l’implication française en termes de soutien à la formation des élites afghanes.

Beaucoup d’intervenants civils comme militaires n’ont malheureusement pas l’occasion de travailler directement au contact des afghans : il s’avère donc particulièrement utile de mettre à profit le positionnement décennal de l’armée française au sein du Command and Staff College (CSC) afin de faciliter les rencontres entre responsables internationaux et cadres afghans. Dans cette perspective, en lien avec le général Walizada commandant le CSC, la mission de Défense a initié le 10 février une visite des attachés de Défense de Kaboul dans ce centre de formation des élites militaires afghanes, au sein duquel les coopérants de l’ambassade de France continuent de superviser les cursus de formation.

JPEG - 447.8 ko
Les stagiaires du CSC bénéficient des matériels les plus perfectionnés au centre d’études linguistiques Victor Hugo, financé par la France
JPEG - 424.9 ko
Ils sont aujoud’hui en mesure de mettre en œuvre les fondamentaux des présentations tactiques (ici, le fameux « bac à sable »).

C’est donc in situ que nous avons rassemblé plus de douze délégations à la rencontre de ceux qui façonnent et préparent l’avenir de la Défense afghane. Le CSC, ayant déjà instruit quelques 5000 officiers, a pour mission de former les futurs commandants de brigade et de corps d’armée, (généraux à colonels), en plus des officiers d’état-major de brigades (commandants) et des futurs commandants d’unité (capitaines). L’effort du jour portait sur le cours le plus prestigieux, le Strategic Command and Staff Course (SCSC), qui rassemble en son sein les hauts gradés du ministère de l’Intérieur, de l’armée nationale afghane, du NDS (services de renseignement afghans) mais également de hauts responsables civils impliqués dans les problématiques de sécurité et de défense (conseil de sécurité, lutte anti-corruption et anti-narcotique, etc.). Concrètement, cette école constitue le creuset des futurs responsables civils et militaires appelés prochainement à diriger les instances sécuritaires de l’Afghanistan.

JPEG - 450.1 ko
Préparant l’avenir de la coopération internationale en Afghanistan, cette visite aura permis à de nombreuses délégations étrangères de mieux connaître la plus prestigieuse des écoles militaires afghanes.

Publié le 19/02/2015

haut de la page