Que faire en cas d’urgence

Des mesures de prudence doivent être évidemment prises lors des déplacements pour la protection des documents et titres de voyage (passeports, documents d’identité, etc.). Il est ainsi conseillé de pouvoir disposer des photocopies des différents documents en cas de besoin.

1- Numéro d’urgence

JPEG

Pour toute urgence (accident, décès, enlèvement, etc.) concernant un ou des ressortissants français, vous pouvez joindre l’Ambassade en dehors des heures normales d’ouverture au public au 93 (0) 700 28 40 32 .

2- Vous êtes victime d’un vol ou d’une agression

JPEG

Déposez immédiatement plainte auprès de la police afghane.
En cas de vol de carte de crédit, faites opposition.
Contactez votre assureur qui, selon votre contrat, pourra vous assister (prise en charge d’hébergement, mise à disposition de fonds...).
Si on vous a volé des documents d’identité (carte nationale d’identité, passeport, permis de conduire...), faites une déclaration à la section consulaire de l’ambassade de France à Kaboul, muni de la déclaration afghane. Ce document vous sera demandé en France pour obtenir de nouveaux papiers.

3- On vous a volé ou vous avez perdu votre passeport

Un passeport d’urgence ou un laissez-passer vous seront délivrés uniquement sur présentation de la déclaration faite auprès des autorités afghanes, sur justification de la nationalité française. Sans ces documents, qui ne pourront être établis que les jours ouvrables, il vous sera impossible de quitter l’Afghanistan.
La demande de passeport d’urgence s’effectue à la section consulaire de l’Ambassade de France à Kaboul, muni du billet d’avion ou de la réservation confirmée.
Le passeport d’urgence coûte 30 euros, payable en USD selon le taux de chancellerie en vigueur. Deux photographies d’identité, prises de face et tête nue, identiques et ressemblantes, sur fond blanc ou neutre, sont requises. Le passeport d’urgence est valable un an et n’est pas renouvelable. Un délai de plusieurs jours est à prévoir.

4- Vous n’aez plus de moyens de paiement mais il vous reste un document d’identité

JPEG

Si vous avez besoin d’argent (suite au vol ou à la perte de votre carte de crédit par exemple), l’Ambassade pourra vous aider à contacter la ou les personnes de votre entourage susceptibles de mettre de l’argent à votre disposition. Le moyen le plus rapide (quelques minutes) est le transfert par une société spécialisée telle que :

L’ambassade n’est en revanche pas en mesure de vous donner ni de vous prêter de l’argent.

5- En cas d’arrestation ou d’incarcération

Vous pouvez demander que le consulat soit informé. Le consul pourra faire savoir aux autorités locales que vous êtes sous la protection consulaire de la France et s’enquérir du motif de votre arrestation. Si vous en êtes d’accord, il préviendra votre famille et sollicitera les autorisations nécessaires pour pouvoir vous rendre visite. Il s’assurera ainsi des conditions de détention et du respect des lois locales. Pour vous aider judiciairement, le consul vous proposera le choix d’un avocat qui pourra vous défendre (vous devrez rémunérer les services de cet avocat).

6- En cas de maladie

Le consulat pourra vous mettre en relation avec un médecin agréé par ses services et tiendra à votre disposition, dans la mesure du possible, une liste de médecins spécialisés. Dans tous les cas, les honoraires restent à votre charge.

7- En cas d’accident grave

Le consulat pourra prévenir votre famille et envisager avec elle les mesures à prendre : hospitalisation ou rapatriement (les frais engagés demeurant à votre charge, il est vivement conseillé de souscrire une assurance rapatriement).

8- En cas de décès

Le consulat prend contact avec la famille pour l’aviser et la conseiller dans les formalités légales de rapatriement ou d’inhumation de la dépouille mortelle ou de ses cendres. Les frais sont assumés soit par la famille, soit par l’organisme d’assurance du défunt.

Publié le 27/06/2013

haut de la page