Réception des stagiaires afghans de l’ENA à la Résidence de France.

L’ambassadeur François Richier a reçu à la Résidence de France, le 3 août, l’ensemble des hauts fonctionnaires afghans qui ont été formés par l’Ecole nationale d’administration (ENA) au processus de coordination gouvernementale.

C’est en présence de M. Nasrullah Arsalai, directeur général du Conseil des ministres, et de Mmes Kamila Sidiqi et Victoria Ghauri, respectivement directrice générale adjointe et directrice des ressources humaine du Bureau administratif de la Présidence, que l’ambassadeur a reçu ces fonctionnaires afghans qui ont bénéficié d’un stage de formation au sein de la prestigieuse ENA.

JPEG

Les stagiaires, issus du Bureau administratif du Président, du Secrétariat général du Conseil des ministres, des deux chambres du Parlement, du ministère de la Justice, de l’administration en charge de la Gestion des territoires et de la Commission indépendante de supervision de la Constitution (ICOIC), ont pu longuement revenir sur l’intérêt de la formation qui leur a été dispensée et sur les enseignements qu’ils pourront en tirer au quotidien dans leur pratique administrative. Ils ont tous soulignés l’originalité de cette composition de groupe de stagiaires, qui a finalement permis à des responsables d’institutions, différentes mais toutes essentielles en matière de gouvernance, de se connaître et de développer une culture commune en matière de gestion des affaires publiques et de coordination de l’action gouvernementale.

Madame Sidiqi et Monsieur Arsalaï ont, pour leur part, souligné la qualité de la relation entretenue entre leur administration et la coopération française, ainsi que l’importance des actions de formation mises en œuvre dans le cadre du Traité d’amitié et de coopération signé entre nos deux pays, en janvier 2012.

JPEG

On rappellera que la France a engagé un important programme de coopération avec le Bureau administratif de la Présidence, qui va permettre de développer dans les mois à venir un programme de formations en Afghanistan, sur la base des ressources humaines disponibles. Ce programme a pour ambition de construire une capacité autonome de formation au sein même de l’administration afghane et de faciliter la coopération entre les différentes institutions concernées.

Publié le 22/08/2016

haut de la page