Stage informatique au profit de la police afghane. [fa]

Le service de sécurité intérieure (SSI) de l’ambassade de France a organisé, du 18 février au 1er mars 2017, un stage informatique au sein de l’Académie de police des stupéfiants (C.N.T.A), à Kaboul.

Douze stagiaires, issus de la police du contre narcotique (CNPA), de la police des frontières (ABP) et de la police judiciaire (CID), ont ainsi eu l’occasion d’apprendre à utiliser plusieurs logiciels bureautiques. Les cours ont été dispensés par un expert en informatique afghan.

JPEG

La remise des certificats a été présidée par le général BEHESHTI, directeur de la formation au ministère afghan de l’Intérieur (MOI), accompagné par le colonel AMIR, directeur du C.N.T.A, de plusieurs autorités représentant le CNPA, le CID et l’ABP, du commandant de police François-Xavier ACHARD, attaché de sécurité intérieure adjoint de l’ambassade de France à Kaboul, et du commandant de police Franck D’AGNELLO, chargé de la coopération policière.

Dans son discours, le général BEHESHTI a évoqué le développement exponentiel des nouvelles technologies et l’importance de ce type de formations, qui contribuent à accroître l’efficacité des services. Il a fait part de sa gratitude envers la France pour l’aide apportée, de même qu’il a exprimé le souhait de voir ce type de stage se renouveler au profit d’autres agents du ministère de l’Intérieur Afghan.

JPEG

Alors que les ministres de l’Intérieur français et afghan venaient de se rencontrer à Paris le 27 février, cette cérémonie a constitué l’occasion de rappeler la volonté de la France de poursuivre une coopération renforcée au profit de la police afghane, notamment dans la lutte contre le terrorisme, la criminalité organisée et les trafics de produits stupéfiants.

Publié le 08/03/2017

haut de la page