« Une identité culturelle afghane ? », exposition aux Archives nationales d’Afghanistan. [fa]

Lundi 25 avril 2016, l’artiste plasticien Patrick PLEUTIN a réalisé une installation aux Archives nationales d’Afghanistan, dans le cadre d’une exposition organisée, en collaboration, par l’ambassade de France et l’afghanculturemuseum.

L’exposition « Une identité culturelle afghane ? » se propose de jeter un pont entre le riche passé des collections afghanes et différents supports ou modes de valorisation contemporains. Elle interroge ainsi la valeur du passé et sa réincarnation dans le présent, de même qu’elle met bien en évidence la place essentielle du musée dans cette transmission.

Naturellement, le rôle que peut aujourd’hui jouer la numérisation dans la circulation et la diffusion du patrimoine trouve une place de choix dans cette exposition, qui permet également de découvrir le projet de musée virtuel afghanculturemuseum, mené par Pascale Bastide, dont les principes ont animé la préparation de cette manifestation.

JPEG

Patrick Pleutin, artiste plasticien qui avait écrit et réalisé un film sur Bamyan, en 2006, a repris cette problématique à son compte en dressant un inventaire coloré, dans un livre d’art majestueux qui revisite quelques moments clés du patrimoine afghan. La calligraphie, alliée aux valeurs essentielles de la mémoire et de sa conservation, joue un rôle important, en surimpression sur le livre. La calligraphie est également mise en valeur par le truchement de poèmes habilement plaqués sur les vitrines d’exposition, décorées de motifs floraux qui rappellent l’esprit des cabinets de curiosités.

JPEG

L’auteur Atiq Rahimi, lauréat du Goncourt 2008 (avec le roman Syngue Sabour) prête sa voix et son propos dans une vidéo qui reprend ces mots comme autant de valeurs : conservation, culture, futur … Ornées de miniatures agrandies au format de statues emblématiques, différentes niches rappellent aux visiteurs de l’exposition l’attachement fondamental à la pratique de la lecture et à l’entretien de la mémoire, notamment mis en avant par l’auteur. La combinaison de ces différents types d’intervention permet ainsi, en toute quiétude, de multiplier les approches et les parcours dans cette question fondamentale de la mémoire, et de redécouvrir ainsi les espaces qui lui sont dédiés.

Pour aller plus loin :

http://www.afghanculturemuseum.org/

Pour en savoir plus sur l’artiste Patrick Pleutin et son œuvre :

http://patrickpleutin.fr/

Publié le 27/04/2016

haut de la page