Visite du centre d’éducation de Yaka Tût à Kaboul de l’ONG française Afghanistan Demain [fa]

L’Ambassadeur et l’attaché de coopération ont visité le 18 novembre, l’un des centres d’éducation de Yaka Tût de Kaboul porté par l’ONG française Afghanistan Demain.
L’ONG française Afghanistan Demain, créée en 2001, accueille des enfants "non scolarisés ou déscolarisés" dans trois quartiers de Kaboul : Yaka Tût, Tchelsetoun et Dhemazang. Chacun d’eux comprend entre 120 et 200 enfants, garçons et filles entre 8 et 20 ans. L’objectif principal est de donner une éducation accélérée (2 à 3 ans) aux bénéficiaires dans le cadre de projets éducatifs et sanitaires et de les remettre au niveau scolaire correspondant à leur âge, afin de leur permettre d’intégrer l’école publique afghane. Il est à souligner que les enfants reçoivent un repas chaud par jour et bénéficient d’un suivi médical et psychologique.

JPEG

Le centre de Yaka Tût existe depuis 2004 et accueille 130 enfants (dont 70% de filles) de 8 à 20 ans. Il compte 15 employés dont le directeur du centre, 5 enseignants, 2 éducateurs, 1 assistante sociale. Accompagné de l’équipe du projet ALEM, l’Ambassadeur a rencontré les enseignants et les élèves de trois classes. Les échanges ont démontré l’intérêt croissant des familles les plus modestes à scolariser ou re-scolariser leurs enfants dans ce type de structure, donnant ainsi une chance de réintégrer le système classique d’éducation. De plus, les enfants profitent d’une assistance sociale qui permet à l’ONG d’avoir une relation étroite avec les familles et d’avoir un suivi d’une année après le départ des enfants du centre.
Tout au long de sa visite, l’Ambassadeur a été reçu par le directeur de l’ONG et le directeur de l’établissement. La visite s’est achevée par une photo avec l’ensemble de l’équipe de direction et une classe de filles.

JPEG

Publié le 22/06/2015

haut de la page