Zainab HUSSAINI, lauréate du Prix franco-allemand de la Femme afghane de l’année 2016 [fa]

Nous vous invitons à découvrir le parcours exceptionnel de la Lauréate du Prix franco-allemand de la Femme afghane de l’année 2016.

Accrochez-vous tout de même : avec Zainab HUSSAINI, tout va vite, très vite même, et il vous faudra suivre un rythme des plus soutenus !!!

La Lauréate du Prix franco-allemand de la Femme de l’année 2016, Zainab HUSSAINI est une jeune marathonienne de 26 ans, qui est née à Bamiyân et vit actuellement à Mazar e-Sharif. Diplômée en ingéniérie des réseaux de l’Université de Mazar e-Sharif, Zainab HUSSAINI est développeuse de programmes au sein du projet Skateistan, basé dans cette ville, et poursuit des études de relations internationales en parallèle de ses occupations professionnelles.

Zainab HUSSAINI a débuté le sport, il y a dix ans, en devenant membre du club local de taekwondo, puis s’est orientée vers le basket ball scolaire lorsque ce club a été fermé par les autorités administratives de la ville. Elle s’est ensuite progressivement mise à la course à pied, ce qui n’a pas manqué de lui attirer quelques difficultés lorsqu’on la voyait courir dans les rues de Mazar e-Sharif, mais cela ne l’a pas empêché d’acquérir un niveau professionnel : en effet, en juin 2015, Zainab HUSSEINI effectue un ‘ultra-marathon’ dans … le désert de Gobi et parcourt quelque 250 kilomètres en 5 jours !

JPEG

En août 2015 Zainab HUSSAINI participe au marathon « non-officiel » qui est organisé entre la vallée de Paghman et l’aéroport de Kaboul, mais c’est en octobre 2015 qu’elle prouve définitivement sa valeur lorsque, parvenant à courir le marathon de Bamiyân, elle est la seule femme à terminer la course complète en courant 42,195 km. Chapeau !

JPEG

On rajoutera que ses qualités sportives et sa force de caractère hors du commun se doublent en outre d’un bel esprit d’altruisme puisqu’elle a monté une « course de charité » à Kaboul, courant 100 km en 23 heures, afin de lever des fonds pour venir en aide à deux de ses compatriotes afghanes qui souffraient d’anémie.

JPEG

Aujourd’hui, Zainab HUSSAINI désire continuer à pouvoir courir des marathons et souhaite faire la promotion de la course à pied, ce qu’elle qualifie joliment de « s’échapper vers la liberté par la course » …

JPEG

Ainsi, comme cette brève présentation le démontre, le Prix franco-allemand de la Femme afghane de l’année 2016 a été amplement mérité par l’époustouflante Zainab HUSSAINI, qui a dû interrompre sa course un bref instant pour nous rejoindre à la Résidence de France et recevoir son prix des mains des ambassadeurs de France et d’Allemagne ainsi que des mains de la ministre afghane de la Condition féminine.

JPEG

Publié le 09/03/2016

haut de la page